Nos Voisins Lointains 3.11

Marie irradiée maculée de Nagasaki


Le 9 août il y a 70 ans, à l’heure où la bombe atomique fut lancée sur la ville de Nagasaki, les fidèles préparaient le jour férié de l’Assomption de Marie à la cathédrale Sainte-Marie d'Urakami. Deux prêtres et 24 fidèles y sont morts. Les fidèles y confessaient afin de préparer leur âme avant d’assister à la messe de l’Assomption.

La bombe a tué 8500 sur 12000 fidèles de la cathédrale d’Urakami. Avant la fin de l’année, 74000 citoyens de Nagasaki en sont morts.

Il y a 15 ans, j’ai visité Nagasaki. J’ai assisté à la messe de matin de la cathédrale d’Urakami et j’ai prié. Chez les catholiques, les fidèles dans le monde entier suivent la messe le même jour. Toutefois, à Nagasaki la messe est précédée par une prière spéciale. Il s’agit d’une prière de paix pour le repos d’âme des victimes de la bombe atomique. Cette prière tient lieu tous les jours sans faute.

Je suis allée également au « Ground zero », devenu un jardin public. L’air, le vent, tout était silencieux comme si le temps s’était arrêté. J’ai entendu dire que ce lieu était devenu « sous-vide » au moment de l’explosion. C’était comme si le silence qui y régnait me l’a confirmé. Je me rappelle encore très vivement le sentiment particulier que je n’avais jamais senti avant. Moi qui ne nie pas l’existence de l’âme, je l’ai vécu comme la réception de « la voix silencieuse ».

On dit que la statue en bois de la Vierge immaculée envoyée de l'Italie et vénérée à l'autel de la cathédrale d'Urakami était très belle. Le jour où la bombe atomique a explosé à 500m au dessus de la cathédrale d'Urakami, la Vierge immaculée est devenue "Marie irradiée".

Sous les décombres, un soldat démobilisé, originaire de Nagasaki, s’est aperçu d’un visage brûlé maculé de noir le regarder avec une profonde tristesse. Cette personne n’était autre que le père Noguchi sur la voie de retour au monastère dans Hokkaido. Il a installé la statue dans sa cellule et faisait la prière tous les jours. La statue est retournée à la cathédrale d’Urakami à l’anniversaire de 30 ans de la bombe atomique.

Lorsque j’ai vu la « Marie irradiée » pour la première fois, j’ai senti une tristesse infinie. Elle nous fait un appel avec ses yeux noirs privés de lumière. La tristesse infinie représente la tristesse des victimes nombreuses. Elle contient la prière de ne plus jamais causer un pareil chagrin. « Je ne te laisserai jamais seul ». « Ne blessez plus les personnes innocentes ».

J’ai lu il y a quelque temps dans un livre qu’il y avait le projet de lancer des bombes factices « citrouilles » sur la ville de Koriyama dans la préfecture de Fukushima. Le lancement de la bombe atomique factice aurait suivi le grand raid aérien de Koriyama. Mais il se trouve qu’au jour planifié le ciel au-dessus de Koriyama était couvert, et le projet n’a pas été exécuté. Si la bombe avait été lancée, je ne serais pas née. Malheureusement, la bombe factice est tombée dans une rizière de Watari dans la ville de Fukushima le 20 juillet, et a tué un garçon de 14 ans qui venait de terminer son collège. Il y a eu une série de bombardements par la bombe factices « citrouilles » qui se sont terminés en lancement final des bombes atomiques sur Hiroshima et Nagasaki.

Il y a des débats sur l’absence à Nagasaki du mémorial symbolisant l’expérience de bombardement atomique tel qu’il existe à Hiroshima. Toutefois, la « Marie irradiée » maculée qui regardait les douleurs des victimes dans les ruines incendiées me semble nous parler autant.

La « Marie irradiée » montre la lumière aux personnes qui prient pour la paix tout en vivant un grand chagrin.

Priant pour le repos d’âme

Priant pour la paix.

___

Publication datée du 8 août dans WELTGEIST FUKUSHIMA par Mme Midori TAKADA, originaire de Koriyama dans la préfecture de Fukushima, travaillant dans la distribution des produits de coton biologique cultivé par un agriculteur de la ville de Nihonmatsu de la préfecture de Fukushima.


Nos Voisins Lointains 3.11
Publications récentes
Plus d'articles
Par Tags
Pas encore de mots-clés.
Nous suivre
  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
Liens externes