Nos Voisins Lointains 3.11

Namie: retour de la population dans la zone non-contrôlée de radioactivité

Le 31 mars de cette année, les ordres d’évacuation des territoires les plus habités du bourg de Namie du département de Fukushima ont été levés.

Le groupe de mesure citoyen, « Le Projet de mesure de la radioactivité environnementale autour de Fukuichi (la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi) » a publié les cartes de débit de dose de la radioactivité ambiante, et de la contamination du sol. Les résultats sont incroyables. La radio contamination des territoires de Namie est bien pire que celle habituellement relevée en « zone contrôlée de radioactivité ». En effet, une zone est classée comme « zone contrôlée de radioactivité » si le total de la dose effective due à la radiation externe et celle due aux substances radioactives dans l’air risque de dépasser 1,3mSv par trimestre, ou si la densité de contamination de surface dépasse 40 000Bq/m2. Dans une zone contrôlée de radioactivité », il est interdit de manger et de boire, et bien sûr d’y passer la nuit. Seuls les adultes y sont autorisés, et il ne leur est pas permis d’y demeurer plus de 10 heures. En quittant la zone, ils doivent se soumettre à un dépistage strict de radioactivité.

Les relevés effectués à Namie figurés dans les cartes vont bien au-delà de ces chiffres de référence utilisés pour définir la « zone contrôlée de radioactivité ». C'est pourtant sur un pareil territoire que l'on fait revenir la population !

福島県浪江町の人口集中地域の避難指示が3月31日に解除されました。 主として南相馬市に在住の市民の皆さんが作っておられる団体「ふくいち周辺環境放射線モニタリング・プロジェクト」が浪江町の空間線量マップと土壌汚染マップをアップされました。結果は驚くべきものです。外部放射線による実効線量と空気中の放射性物質による実効線量との合計が三月間 につき一・三ミリシーベルトを超えるおそれのある区域、または土壌の表面密度が4万ベクレルを超えると、放射線管理区域に指定され、成人でも10時間以上は滞在できず、飲食もできず、宿泊もできません。そこから出るときには厳しいスクリーニングを受けなければなりません。地図を見ると、浪江町の状態は放射線管理区域をはるかに超える汚染の状態です。

浪江町の汚染はこの数値をはるかに超えるものです。そして、こんなところに住民の皆さんは帰れと言われているのです。

Voici la publication du groupe « Le Projet de mesure de la radioactivité environnementale autour de Fukuichi » sur leur page facebook du 20 avril 2017.

以下、「ふくいち周辺環境放射線モニタリング・プロジェクト」のフェースブックの4月20日の投稿です。

___

第38回モニタリング活動で測定した浪江町の避難解除地域のギョロガイガーによる地上高1mの空間線量マップが完成しましたので、UPします。 100箇所のポイントのうち、1μSv/hオーバーは実に56ポイントありました。マップでは1μSv/hオーバーを赤枠で囲みましたが、最高は3.71μSv/hでした。 なんとこの数字は、1年間に換算すると32mSvにもなります。こんなところに、被災者を帰還させて良いのでしょうか?

Nous avons téléchargé la carte des relevés de radioactivité, le résultat de la 38e action de monitoring en s’appuyant sur le GyoroGeiger, dosimètre fonctionnant avec Android. Les mesures ont été effectuées à 1 mètre du sol. Les points où le débit de dose est supérieur à 1 µSv/h, pour 56 relevés sur 100 effectués, sont indiqués en rouge. Mesure maximale à 3,71 µSv/h soit l'équivalent de 32 mSv/an. Est-il concevable de faire revenir les personnes évacuées, dans de pareils lieux ??!!!

____

Voici la carte de la contamination du sol téléchargée sur leur page Facebook le 15 avril.

Elle a dû être légendée par 7 échelles car la contamination est si élevée que les échelles habituellement utilisées n'y suffisaient pas ! C'est une violation des droits de l'homme que d'autoriser les gens à vivre sur de tels sols!

こちらが4月15日投稿の土壌汚染地図です。今までの区分では対処しきれなかったため、新たに7段階区分を導入したそうです。このようなところに人を住まわせるのは、基本的人権の侵害です。

___

Le site web du « Projet de mesure de la radioactivité environnementale autour de Fukuichi (la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi) » (en japonais).

「ふくいち周辺環境放射線モニタリング・プロジェクト」ウェブサイト

Le même article en anglais: "Incredible contamination in Namie, Fukushima" dans le site web Fukushima 3.11 Voices

#contamination #retour #évacués #Namie